Scapolite violette

scapolite_violette_lvm

 

Minéralogie

Lorsqu’il est utilisé pour désigner le groupe des scapolites, ce terme s’applique à un ensemble de 3 minéraux : la marialite, la méionite et la silvialite.

En revanche, lorsque l’on parle du minéral, on désigne seulement les deux premiers. C’est en observant sa chimie exacte qu’il est possible de savoir s’il s’agit d’une marialite ou d’une méionite. Sans plus de précision sur ce point, le terme « scapolite » est utilisé de façon générique.

Le nom scapolite vient du grec « skapos » (tige) et « lithos » (pierre) car ce minéral se présente parfois sous forme de grandes tiges striées.

Il est également possible de rencontrer le terme « Wernerite » pour désigner la scapolite (mineral) même si ce terme est considéré comme obsolète et n’est pas reconnu par l’IMA.

Lithothérapie

 

La scapolite violette est une pierre qui permet d’allier intuition et raisonnements concrets. Elle aidera à conceptualiser des ressentis intuitifs et expériences spirituelles pour obtenir une meilleure compréhension et une utilisation intelligente des vécus subtiles. Par exemple, les artistes peuvent se trouver une affinité avec la scapolite violette car elle aide à faire le pont entre un univers intérieur riche et l’extérieur concret. Chez la plupart des artistes il s’agit là d’une faculté naturelle qui leur permet de s’exprimer à travers leurs œuvres. Mais en cas de difficulté de transposition, la scapolite  violette est alors utile.

Pierre de légèreté et d’ouverture, elle aidera les esprits rigides et trop cartésiens à s’ouvrir à leurs ressentis et ainsi à compléter leurs acquis purement mentaux d’une dose d’expérience subtile et intuitive. Grâce à la scapolite violette, il est alors possible d’élargir son champ de vision face à une problématique ou une situation complexe nécessitant une compréhension des multiples facettes.

En cas de difficultés d’ancrage (sentiment d’insécurité, de ne pas être à sa place, difficultés à faire face aux obligations du quotidien, besoin exacerbé de se réfugier dans son monde, etc), la prudence sera de mise avec la scapolite violette qui risquerait de renforcer le déséquilibre. Face à cette problématique, on privilégiera d’avantage les pierres d’ancrage telles que la tourmaline noire, le quartz fumé ou le bois fossile par exemple.

 

Purification : eau (pas de trempage prolongé si fragilité manifeste), fumigation de sauge, encens, coquille st Jacques, fleur de vie, etc.

Rechargement : influence lunaire

 

 

 

 

 

 

 

Cet article, publié dans Les pierres, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Scapolite violette

  1. Ping : Rechargement : lune ou soleil? | La voie minérale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s