Apatite bleue

IMG_1895 (2)

Minéralogie

L’apatite est un nom désignant les phosphates de trois variétés : chlorapatite (contient du chlore), fluorapatite (contient du fluor et est la plus commune), hydroxyapatite (contient du calcium et est également présente dans nos dents et nos os). Ces trois appellations sont reconnues par l’IMA. Il reste cependant difficile de distinguer les trois variétés sans test en laboratoire, d’où l’utilisation généralisée du terme « apatite ».

Son système cristallin est hexagonal, et sa composition chimique assez variable (ce qui explique une large palette de couleurs possibles). Dans cet article, nous nous intéresserons principalement à la variété bleue.

Le nom apatite vient du grec « apatan » qui signifie tromper. En effet, l’apatite a longtemps été confondue avec d’autres pierres telles que l’aigue-marine, ou la tourmaline jusqu’à ce qu’on puisse déterminer sa composition chimique à la fin du XVIII ème siècle et que le minéralogiste allemand Abraham Gottlob Werner lui attribue ce nom.

Lithothérapie

Pierre très connue pour son soutien dans le cadre d’un projet de perte de poids, l’apatite bleue recèle bien d’autres trésors. C’est en effet une pierre qui permet une meilleure compréhension de soi et une meilleure écoute de ses besoins profonds. Elle nous aide à atteindre nos objectifs en nous permettant plus de lucidité sur le travail à effectuer. Elle soutient la détermination, nous aide à être raisonnable et conscient de la portée de nos actions sur le long terme.

Pierre d’assertivité, l’apatite bleue est indiquée pour développer sa capacité à s’exprimer avec tact, dans le respect de soi et également de son interlocuteur. Elle permet de trouver les mots justes pour faire passer ses idées et d’être confiant dans son expression. C’est une excellente pierre pour équilibrer l’expression, trouver la juste mesure entre le trop et le pas assez, entre l’écoute et la parole.

Purification : eau (pas de trempage prolongé si la pierre présente des fragilités manifestes), encens, fumigation de sauge, coquille St Jacques, etc.

Rechargement : lune ou soleil doux (aube ou crépuscule). 

Cet article, publié dans Les pierres, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Apatite bleue

  1. Ping : Pierres et cycle menstruel | La voie minérale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s