Rechargement : lune ou soleil?

moon-1560232_1920

C’est une question on ne peut plus récurrente dans le domaine de la lithothérapie et de plus en plus sujet à fantaisies.

Pourtant choisir sa méthode de rechargement relève avant tout de la logique.

À travers cet article, j’aimerais vous donner quelques clés pour construire un raisonnement qui vous permettra de choisir par vous même la méthode la plus adaptée en fonction du minéral.

Evidemment, en lithothérapie et plus vastement dans le domaine de l’énergétique, il ne peut y avoir de vérité toute faite. Cependant, quand différents éléments se recoupent et forment un tout cohérent, on peut sans doute supposer être sur une piste sérieuse.

 

Pourquoi choisit-on la lune ou le soleil pour recharger ?

En énergétique et en symbolique, les rayons solaires et lunaires sont porteurs d’une énergie subtile propre à ce qu’ils sont. Cette énergie est très puissante puisqu’elle est à la source de toute forme de vie sur Terre et de la grande majorité de ses états et mouvements naturels (marées, chaleur, jour, nuit, lumière, etc). D’ailleurs, nous remarquons tous qu’à la fin de l’hiver, lorsque nous manquons de lumière solaire, nous sommes comme « à plat ». Et à la pleine lune certains d’entre nous ont tendance à avoir des changements d’humeur inexplicables

 

Quelle est la différence entre les deux ? 

En énergétique et en symbolique, le soleil et la lune sont radicalement différents. Lorsqu’on raisonne de façon duelle, on peut penser qu’ils sont contraires (personnellement je préfère dire complémentaires).

Le soleil symbolise tout ce qui est force d’action, charisme, relations et influence sociale, travail, argent, confort matériel, conquête, puissance, chaleur humaine, etc. C’est une énergie tournée vers l’extérieur et symboliquement associée au masculin. Elle permet d’agir sur la matière.

La lune quant à elle symbolise tout ce qui est inconscient, rêves, pensées, spiritualité, capacités parapsychiques, prise de conscience, mouvements intérieurs. C’est une énergie tournée vers l’intérieur et symboliquement associée au féminin. Elle permet d’agir sur le subtile.

 

Comment choisir entre les deux ?

Maintenant que les différences d’influence entre les deux sont établies, il est alors possible de choisir quelle énergie de rechargement choisir en fonction des pierres.

Certaines pierres vont agir sur la matière, sur vos relations sociales, sur votre charisme, sur votre capacité à créer votre vie. C’est le cas par exemple de la citrine, de l’oeil de tigre ou de la topaze impériale : des pierres aux couleurs souvent chaudes (jaune, doré, oranger, etc).

D’autres pierres au contraire vont vous permettre de développer vos capacités subtiles, de travailler sur vos rêves, de vous aider à développer votre spiritualité et à agir sur vos pensées, etc. C’est le cas par exemple de l’améthyste, du lapis-lazuli ou de la scapolite violette : des pierres aux couleurs souvent froides (bleu, violet, blanc, etc).

Vous l’aurez donc compris, les pierres telles que la citrine, l’oeil de tigre ou la topaze impériale se rapprochent plus de l’énergie solaire, tandis que des pierres comme l’améthyste, le lapis-lazuli ou la scapolite violette se rapprochent plus de l’énergie lunaire.

 

Et à mi-chemin ?

Entre ces deux pôles lunaire/solaire, il y a des pierres qui sont à mi-chemin entre la pensée et sa concrétisation, entre l’intention et l’action, entre le subtile et le matériel. C’est le cas par exemple des pierres liées à la communication ou aux sentiments (chakra de la gorge et du coeur).

En effet, la communication (verbale ou non) et les sentiments (idéalement conjointement) permettent le passage entre les deux. Quand une pensée est verbalisée, extériorisée, elle prend alors une dimension plus concrète (et il vaut donc mieux que cela soit aligné avec le coeur).

Ainsi donc, les pierres liées à la communication ou aux sentiments telles que le quartz rose ou la calcédoine bleue, peuvent bénéficier d’une énergie à mi-chemin entre les deux influences. On préférera un rechargement plus mesuré en fonction des effets de la pierre à accentuer.

Pour favoriser quelque chose de nouveau (par exemple vous avez un entretien d’embauche et souhaitez travailler votre communication verbale), on choisira une influence liée au commencement de quelque chose. Cela peut être soit le levé du jour (aube) soit l’influence de la lune croissante jusqu’à la pleine lune.

Pour arriver à tourner la page (sur une relation par exemple), on choisira une influence liée à l’achèvement de quelque chose, à la clôture d’un cycle. Cela peut être soit le coucher du soleil (crépuscule) soit l’influence de la lune décroissante jusqu’à la nouvelle lune.

 

Cas particuliers

Il y a des pierres qui portent dans leurs effets les deux influences. C’est le cas par exemple de la labradorite qui permet d’agir à la fois sur les relations sociales (notamment amicales) et sur les capacités subtiles. Ou encore l’obsidienne qui permet à la fois de travailler l’ancrage, l’introspection et les capacités psychiques.

Pour ces pierres, il convient de choisir l’influence conjointement en fonction de son ressenti et de l’influence recherchée. Pour utiliser l’obsidienne en introspection on favorisera l’énergie lunaire tout en sachant que cette pierre s’accommode très bien de l’énergie solaire. Même chose pour la labradorite.

Pour choisir lorsque cela est ambigu, pensez donc aux influences que vous souhaitez renforcer au sein de cette pierre tout en respectant sa nature énergétique.

 

Encore un élément à prendre en compte…

… et non des moindres! Il s’agit des caractéristiques physiques et chimiques de la pierre. En effet, la lumière du soleil étant si puissante, certaines pierres ne supportent pas d’y être exposée de façon intense et prolongée. C’est le cas par exemple du quartz rose ou de l’améthyste qui perdent de leur couleur au soleil. Cela tombe bien vu qu’énergétiquement elles ne sont pas sensées se trouver en plein soleil de midi. L’opale également risque de se détériorer au soleil (mais c’est un cas très particulier qui nécessiterait un article à part).

Cependant il convient d’éviter la psychose qui prend de l’ampleur depuis quelques temps dans le domaine de la lithothérapie. Votre pierre ne sera pas foutue au moindre petit rayon de soleil et une lumière douce à l’aube ou au crépuscule ne fait aucun mal à ces pierres à condition de ne pas les oublier le reste de la journée et d’éviter de le faire en pleine canicule.

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair dans cette méthode de rechargement de vos pierres et qu’il vous permettra d’être plus autonome dans vos choix. Les écrits sont importants, mais il convient également de s’interroger afin que les vérités que vous intégrez s’inscrivent réellement dans votre logique. N’oubliez pas que vous êtes un acteur indispensable de votre pratique.

 

Pour aller plus loin

Je vous recommande deux ouvrages qui vous permettront d’aller plus loin :

  • Les pierres au quotidien de Julia Boschiero et le célèbre tableau de purification et rechargement qui l’accompagne. C’est un excellent ouvrage pour débuter et prendre confiance en ses choix.
  • Le dictionnaire des analogies ésotériques de Vincent Lauvergne. Vous y trouverez de très nombreux renseignements sur la symbolique de la lune et du soleil (entre pleins d’autres choses).

Publicités
Publié dans Minéraux, Partage, Réflexion | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Stop Tabac : Lithothérapie & Co

your-20198_960_720

 

Les personnes qui me sont le plus proches savent que depuis un an, j’ai arrêté de fumer.

C’était une habitude qui ne correspondait plus du tout ni à ce que j’étais devenue, ni à ce que je voulais pour moi, ni à mon mode de vie. Un peu comme une tâche au milieu d’une page, mon tabagisme me paraissait alors totalement dissonant.

En 12 ans, et consciente de tous les désagréments que causait le tabac dans ma vie, j’ai bien tenté quelques fois d’arrêter. Chaque fois j’avais le sentiment de perdre mon identité, d’être devenue comme vide et sans saveur… Pour chacune de ces tentatives, je ne faisais pas corps avec mon projet, mais je l’abordais comme quelque chose d’extérieur à moi. Je n’étais pas en train de révéler la vraie Aurélie qui n’a pas besoin de tabac, j’étais une fumeuse qui tentait un truc super difficile pour faire plaisir à son chéri de l’époque ou pour arrêter de dépenser de l’argent inutilement.

 

C’est en me trouvant que j’ai pu puiser la force de stopper la cigarette

Cela peut paraître cliché et psychologie de comptoir, mais à y regarder de plus près, l’addiction au tabac a beaucoup à voir avec l’image que nous avons de nous même, notre gestion émotionnelle, nos mécanismes, bref, notre vie intérieure. Donc quoi de plus naturel que de regarder ce qu’il s’y passe? Cela permet de comprendre de quoi est nourrie l’addiction, comment elle s’est installée en nous, et donc de trouver comment se défaire de son emprise.

Comme vous l’aurez compris, l’arrêt du tabac s’est inscrit dans une démarche globale de développement personnel à l’aide d’une psychothérapie et de beaucoup d’introspection. Arrêter de fumer n’était donc qu’une étape dans mon cheminement intérieur. Il y a malgré tout quelques outils concrets qui m’ont aidé à franchir cette étape…

 

Les outils pour y arriver

Quelques semaines avant de faire le grand saut, je me suis mise en conditions grâce à la lecture du livre Les meilleures méthodes naturelles pour arrêter de fumer aux éditions Terre Vivante. Outre les conseils pratiques et informations sur le tabac, ce livre m’a beaucoup aidé à comprendre les mécanismes de l’addiction mais aussi à envisager ma nouvelle vie sans tabac. J’ai ensuite pris rendez-vous avec mon médecin traitant pour discuter avec lui de mon projet et il m’a prescrit des patchs à la nicotine pour me soutenir. Comme mon addiction était surtout psychologique, je n’en ai pas eu besoin longtemps.

Le jour J, j’ai demandé à mon conjoint de collecter tous les briquets qu’il y avait partout chez nous, de ranger les cendriers, de cacher tout ce qui pourrait me faire penser au tabac.

Le pouvoir des plantes

J’ai utilisé l’huile essentielle de gingembre papillon pour les « crises d’envie » les plus intenses que j’avais plusieurs fois par jour au début. Je respirais lentement à même le flacon durant 1 ou 2 minutes le temps que l’envie passe puis je retournais à mes occupations. L’avantage du flacon d’huile essentielle est qu’il est à portée de main en cas d’urgence.

C’est à l’occasion de l’arrêt du tabac que j’ai arrêté aussi de boire du café et que je l’ai remplacé par du thé et des infusions. Je prenais des infusions de fleur d’oranger pour calmer ma nervosité et je prenais du thé aux heures stratégiques (celles où je fumais auparavant). Cela m’a permis d’une part, de ne pas compenser avec la nourriture, et d’autre part de remplacer une habitude par une autre plus saine. Je précise cependant que je respecte les quantités recommandées pour le thé car trop ce n’est pas bon non plus.

Astuce : avec l’argent que vous économiserez en arrêtant le tabac, vous pouvez vous offrir du thé de bonne qualité et découvrir toutes sortes de parfums qui vous transporteront. 

La lithothérapie

Evidemment je ne me suis pas passée des bienfaits des pierres pour m’aider. Je me suis confectionné un bracelet avec de l’améthyste (diminue les pulsions, permets de prendre des décisions plus sages), du quartz fumé (permet de construire de nouveaux repères dans les périodes de changement) et de la calcédoine bleue pour aider à nettoyer les voies respiratoires. J’ai porté ce bracelet chaque jour pendant quelques semaines avant de ne plus en avoir besoin. Je l’ai purifié 3 fois la première semaine puis 1 à 2 fois par semaine. Je le mettais à recharger la nuit pour qu’il bénéficie à la fois de l’énergie lunaire mais aussi de celle de l’aube.

Astuce : L’agate du Botswana est également réputée aider à l’arrêt du tabac si vous souhaitez utiliser une autre pierre. Si vous souhaitez vous faire confectionner un bijou adapté à vos besoins, je vous invite à me contacter via ma page Les Créations de la Voie Minerale. 

L’application Tabac Info Service

Cette application m’a beaucoup aidée pour arrêter la cigarette. Chaque fois que j’avais envie de fumer, je la prenais pour relire les raisons de mon choix, tester les idées pour laisser l’envie passer, ou répondre aux questions sur mon état. Je ne l’ai d’ailleurs toujours pas désinstallée car elle m’aide à me souvenir de ce que j’ai vécu.

Astuces : Vous pouvez demander à vos proches d’envoyer une vidéo d’encouragement que vous retrouverez dans votre application. 

La méditation

La méditation de pleine conscience m’a beaucoup aidé. Je pratiquais chaque jour de façon formelle environ 20 minutes de méditation. Et tout au long de la journée, lorsque j’en ressentais le besoin, je me recentrais sur mon état intérieur. Pour ce faire je m’aidais du rythme régulier de ma respiration et de mes sensations corporelles sur lesquelles je me concentrais. 2 ou 3 minutes suffisent à se retrouver et ne pas se laisser emporter par l’envie de fumer quand elle se présente.

Astuce : pour vous reconnecter à votre corps pensez à la cornaline. L’application Petit Bambou dont j’ai parlé dans un précédent article propose un programme dédié à l’arrêt du tabac.

 

 

Voilà les outils qui m’ont le plus aidé à revenir à mon état de non-fumeuse et qui, je l’espère, en feront autant pour vous. Je tiens cependant à vous avertir que l’envie de tabac pourrait ressurgir à n’importe quel moment de votre vie, surtout un moment délicat ou stressant. La décision que vous prendrez à ce moment là sera déterminante pour votre avenir. Même si nous sommes redevenus des non-fumeurs, nous restons des ex-fumeurs avec les fragilités que cela implique dans le rapport au tabac.

Prenez soin de vous.

 

 

 

 

 

Publié dans Autres outils, Partage, Réflexion | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Cristaux de guérison – Karen FRAZIER

66262071_898368373835825_8220667318368206848_o

 

Ceux qui suivent la page Facebook du blog on peut être vu passer ma publication enthousiaste lorsque j’ai reçu ce livre peu après sa sortie. Maintenant que sa lecture est terminée et que j’ai pu me construire un avis plus objectif, j’ai eu envie de vous partager mes impressions sur cet ouvrage.

Pour commencer, et comme je l’avais déjà souligné dans ma publication Facebook, je salue l’organisation générale du livre qui permet une consultation agréable des différentes sections et surtout un rendu structuré. Je pense que cet élément est très important pour un débutant qui aura besoin de s’appuyer sur la structure du livre pour construire son raisonnement au sujet des pierres. De fait ce point précis contribue à faire de ce livre un ouvrage pédagogiquement pertinent. Autre élément qui devrait plaire à beaucoup de lecteurs : même s’il est axé développement personnel et non santé physique, le livre est très complet. Il aborde les nombreuses composantes de la lithothérapie (choix des pierres, purification, fiches propriétés, méthodes d’utilisation, etc). Bien que je déconseille de ne se contenter que d’un ouvrage dans son apprentissage, je pense que celui-ci peut-être une bonne base pour une initiation.
Par ailleurs, ce livre offre une double indexation : par axe de travail (développement personnel uniquement) et par nom de pierres. Ceci en fait donc un outil multi-usage puisqu’il permet d’une part d’obtenir une proposition de pierres et une méthode pour travailler sur une problématique précise, et d’autre part de trouver des renseignements sur un minéral en particulier et son usage courant.

Malgré mon opinion largement positive sur ce livre, j’ai remarqué quelques approximations et erreurs minéralogiques qui risqueraient d’induire en erreur le débutant. Par exemple, il est écrit dans l’ouvrage que la calcédoine bleue est un mélange de morganite et de quartz… Il s’agit soit d’une erreur de frappe soit d’une mauvaise lecture lors des recherches effectuées par l’auteur. La calcédoine ne contient pas de morganite mais de la moganite.  J’ai également vu que l’auteure considère que l’anhydrite (angelite) est une variété de célestine… or, si toutes deux font partie de la même famille (les sulfates), elles n’ont ni la même formule chimique, ni la même densité… Donc cela me paraît approximatif même si je pense qu’il s’agit plus d’une mauvaise formulation que d’une erreur.
D’un point de vue strictement énergétique et à titre très personnel, je ne suis pas d’accord avec tous les conseils qui sont donnés en ce qui concerne notamment la purification à l’aide d’autres minéraux. J’adhère plus volontiers à la théorie selon laquelle cela reviendrait à déplacer la charge dite « négative »  vers un minéral plus massif et donc plus difficile à purifier ensuite. Idem pour ce qui concerne la purification à l’aide de bâtons d’encens qui pour moi sont constitués de bien trop peu de matière et d’une qualité bien trop basse pour avoir une action énergétique satisfaisante.
La lithothérapie et l’énergétique n’étant basées à l’heure actuelle que sur des ressentis à plus ou moins grande échelle et plus ou moins répétés, je pense cependant qu’il serait injuste de fonder mon opinion de cet ouvrage sur ces seuls éléments de théorie énergétique.

Pour terminer cet article, je dirai simplement que « Cristaux de guérison » est un bon outil d’initiation à la lithothérapie, avec des informations claires, structurées ainsi qu’une approche simple et saine. Les personnes qui recherchent un ouvrage complet pour débuter la lithothérapie dans le cadre du développement personnel y trouveront probablement leur bonheur. Je recommande cependant de compléter ce livre avec d’autres ouvrages, notamment en minéralogie.

Cliquez pour consulter le sommaire du livre ainsi qu’un extrait.

Pour vous procurer ce livre, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Alliance Magique ou dans l’une des nombreuses librairies qui proposent leurs ouvrages.

 

Publié dans Bibliothèque | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Péristérite

peristeritelvm

Minéralogie

La péristérite est une variété d’albite blanche à incolore présentant des iridescences ou des adularescences. Elle est très souvent commercialisée sous le nom de « pierre de lune arc-en-ciel » ou « labradorite blanche » bien qu’elle ne soit ni l’une ni l’autre. Cette confusion vient du fait que toutes ces pierres viennent de la même grande famille des Feldspath. Chimiquement et visuellement elles n’ont cependant pas les mêmes caractéristiques. La Youtubeuse Totem Turquoiseau explique très bien ces nuances dans sa vidéo sur le sujet.

Lithothérapie

La péristérite étant souvent confondue avec la pierre de lune arc-en-ciel dans les ouvrages et sur internet. L’amalgame est alors souvent fait entre les propriétés des deux pierres.

Pourtant, la péristérite a bien ses spécificités énergétiques.

Pierre d’ouverture de conscience, la péristérite permet de se sentir relié à plus grand que soi. Elle aide à voir que nous sommes toujours guidé à travers nos choix. D’un point de vue relationnel c’est par l’attitude qu’elle permettra de transmettre un ressenti propice aux rapprochements d’âmes à âmes. Ici, nous ne sommes plus dans la communication par la parole, cela va au delà des mots. C’est donc une pierre qui permet d’incarner parfaitement des valeurs et idéaux que l’on souhaite transmettre.

La péristérite donne confiance, pas seulement en soi même, mais aussi en l’avenir, en la vie. Elle permet de laisser les choses se dérouler sereinement et d’accepter chaque expérience comme bénéfique. C’est donc une pierre qui sera particulièrement adaptée aux personnes angoissées par l’avenir et par des peurs irraisonnées qui les empêchent de profiter de l’instant présent.

Purification : eau, encens, sauge, coquille St Jacques, fleur de vie, sel indirect, etc. 

Rechargement : lumière lunaire

 

 

 

Publié dans Minéraux | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Célestine

celestine_lvm

 

Minéralogie

La céléstine (approuvé par l’IMA) est parfois aussi appelée Célestite. Ce sulfate de strontium doit son nom au latin Caelestis signifiant « Céleste » en référence à sa couleur proche de celle du ciel. C’est une pierre appartenant au groupe des barytes.

L’industrie l’utilise pour en extraire le strontium utilisé en colorant, fondant pour céramiques, utilisé pour les batteries, aimants, etc.

Ce minéral présente une faible dureté (3 – 3,5 sur l’échelle de Mohs), il est donc plutôt fragile.

 

Lithothérapie

La célestine agît à la fois sur l’ouverture spirituelle, la communication et l’état émotionnel général.

En méditation, elle aide à accéder à un plus haut niveau de conscience tout en se déchargeant des bavardages mentaux. Elle permet de remettre l’ego à sa juste place pour choisir avant tout le bien de tous et d’être en accord avec son chemin de vie. Les pressions sociales et attentes de la société sont alors repoussées au second plan, ce qui permet d’écouter ses aspirations profondes et de faire des choix de vie en harmonie avec son Être profond. Il en découle alors une plus grande sérénité face à l’avenir et une plus grande confiance en la Vie.

La célestine sera également parfaite pour communiquer en douceur, avec empathie et sans attentes provenant de l’ego. Cette forme de communication ne cherche pas à convaincre ni à avoir raison, elle recherche le partage et le bien de l’autre. En tant que pierre de paix, la célestine sera particulièrement utile pour apporter sérénité et harmonie relationnelle au sein d’un couple, d’une famille, d’une équipe, etc.

Enfin, la célestine sera adaptée pour venir en aide aux personnes tendues, souffrant de solitude ou sujettes à des pensées d’anticipation génératrices d’angoisses. Son action apaisante permet de réguler les émotions violentes et de retrouver le calme et la clarté d’esprit. Le sentiment de tendresse qu’elle confère à son porteur lui permet également d’éliminer le sentiment de solitude et de prendre conscience que nul n’est jamais seul.

Purification : Attention! La célestine est légèrement soluble dans l’eau, il est donc déconseillé d’utiliser cette méthode pour la purifier. Le sel est également à proscrire. Préférez des méthodes douces telles que l’encens (benjoin par exemple), les fumigations de sauge, la coquille St Jacques ou la fleur de vie. 

Rechargement : Influence lunaire de préférence. Le contact prolongé avec la lumière solaire risque d’altérer la couleur de la célestine et n’est donc pas adapté.

 

 

 

Publié dans Minéraux | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Aigue-marine

aigue_marine_lvm

 

Minéralogie

 

L’aigue-marine (non reconnu par l’IMA) est une variété de béryl (reconnu par l’IMA), une famille comprenant également l’émeraude, l’heliodore, la morganite, etc.

Son nom vient du latin « aqua marina » signifiant « eau de mer » en référence à son aspect.

La couleur de cette gemme peut aller du bleu très pâle au vert et dépend essentiellement de la proportion de fers dans sa composition.

 

Légendes

 

De nombreuses légendes et utilisations ancestrales entourent l’aigue-marine. Les marins l’utilisaient comme talisman de protection. Chez les jeunes mariés, cette pierre fine symbolise la fidélité et garanti un mariage heureux. Dans la mythologie Grecque on pensait que l’aigue-marine tombaient des coffres à bijoux des sirènes et venait s’échouer sur les plages. Une variante de cette légende raconte que ce sont les hippocampes qui déposaient sur le rivage la gemme provenant du trésor des nymphes.

 

Lithothérapie

 

L’aigue-marine est la pierre de la communication artistique. Elle permet d’exprimer ses idées et inspirations avec douceur et tact pour les faire pleinement accepter. Grace à la sérénité qu’elle apporte, elle permettra d’éclaircir les idées et de mettre de l’ordre dans ses pensées. Grâce à cela, elle est un très bon soutien pour terminer les projets en cours. Il s’agit donc de la pierre parfaite pour accompagner la réalisation d’un projet artistique ou créatif destiné à être partagé.

L’aigue-marine agît principalement sur le chakra de la gorge. Elle permet de fluidifier l’expression et de développer des qualités d’orateur. Elle sera alors particulièrement adaptée lors des discours et examens oraux.

 

Purification : eau, encens, fumigation, coquille st Jacques, etc.

Rechargement : influence lunaire (phase ascendante) ou soleil de l’aube.

Publié dans Minéraux | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Topaze impériale

topaze_imperiale_lvm

Minéralogie

Le terme topaze désigne une famille de minéraux dont la variété « Impériale » correspond initialement aux spécimens de couleur jaune doré. De nos jours, le terme de « topaze impériale » couvre également d’autres variantes de couleurs (rose, rouge, lavande,…)

Cette variété de topaze porte son nom car lors de sa découverte en Russie, son accès était limité à la famille impériale.

Certaines topaze que l’on trouve sur le marché présentent des couleurs obtenues artificiellement par la chauffe ou l’irradiation de spécimens initialement incolores ou pâles. Il convient donc de s’interroger face à une couleur particulièrement soutenue.

 

Lithothérapie

 

La topaze impériale est une précieuse alliée dans les travaux de développement de l’estime de soi. Elle permet d’acquérir plus d’assurance, de s’apprécier à sa juste valeur. Elle aide à se connecter à ses désirs profonds et instinctifs, à leur donner une importance légitime et à y répondre à travers la réalisation de ses projets et aspirations.

Pierre porteuse de joie et de dynamisme, elle sera un soutien certain lors des périodes de fatigue, pour les personnes qui manquent d’entrain ou se sentent déprimées. Elle aide à s’ouvrir aux plaisirs de la vie, à les apprécier et à se nourrir du positif autour de soi.

Dans le cadre de la sexualité, la topaze impériale viendra en aide à ceux qui n’éprouvent pas ou peu d’intérêt pour cet aspect de leur vie intime, qui ressentent des difficultés à se l’autoriser ou à s’abandonner totalement.

Cette pierre sera par contre à utiliser avec précautions et parcimonie pour les personnes qui sombrent facilement dans les excès (nourriture, addictions diverses, etc) ou qui rencontrent des difficultés à assumer les responsabilités et contraintes du quotidien.

 

Purification : eau, encens, fumigation, coquille St Jacques, etc.

Rechargement : Soleil (pas de façon trop prolongée afin d’éviter la décoloration)

 

 

Publié dans Minéraux | Tagué , , , , | 1 commentaire