Lithothérapie : 5 bonnes pratiques

Avec l’émergence de la lithothérapie cette dernière décennie, on a aussi vu naître de nombreuses façons de la pratiquer. S’il s’agit d’une discipline souple qui ne souffre pas de carcans rigides, il y a néanmoins quelques bonnes pratiques qui favorisent la réussite des démarches de développement personnel entreprises à l’aide de la lithothérapie.

Limiter le nombre de pierres utilisées simultanément

Etant donné le large panel de possibilités en lithothérapie, il est normal d’être tenté de tout vouloir résoudre à l’aide des pierres, et ce, le plus rapidement possible. La mode des bijoux de lithothérapie, et notamment des bracelets comportant une multitude de pierres différentes a probablement renforcé l’idée selon laquelle on peut tout résoudre en portant un bracelet. En tant que professionnelle de ce secteur, je reçois très régulièrement de longues listes de problèmes face auxquels on me demande de proposer un bijou pour tout résoudre. Avant tout choix de pierre(s) pour faire un travail en lithothérapie, il convient de faire un bilan psycho-émotionnel et énergétique pour déterminer les besoins réels et quelles sont les difficultés éventuellement liées les unes aux autres. Ainsi, le manque de confiance en soi et la difficulté à prendre la parole en public sont souvent pris comme des blocages distincts alors qu’ils ont des chances d’être liés l’un à l’autre. Dans ce cas de figure, en travaillant à la racine du problème avec une seule pierre adaptée, on lève ce qui nous apparaissait comme deux difficultés. En effectuant une analyse précise préalable on peut ainsi mieux cibler le choix des pierres, mais aussi décomposer le travail en étapes et définir pour chacune les pierres les plus indiquées.

Concrètement : De manière générale, on prendra soin de limiter à 2 ou 3 le nombre de pierres utilisées simultanément pour un même travail. Cette limite permet d’éviter la confusion énergétique qui découlerait d’émissions trop disparates, à fortiori lorsque les pierres choisies présentent des influences énergétiques incompatibles car à l’opposé l’une de l’autre.

Entretenir énergétiquement ses pierres

Les gestes d’hygiène énergétique sont parmi les préoccupations les plus courantes des adeptes de la lithothérapie et l’un des sujets de base. Et s’il est aussi important, c’est parce qu’une purification régulières des pierres permet de bénéficier de leur influence énergétique originelle. Ceci en se préservant des sensations désagréables pouvant être provoquées par des énergies lourdes accumulées au sein d’une pierre chargée.

Concrètement : Pour en savoir plus sur la purification et le rechargement ainsi que différentes techniques je vous invite à consulter l’article dédié. Si vous ne savez pas si vos pierres se rechargent à la lumière solaire ou à la lumière lunaire, rendez-vous sur l’article consacré à ce sujet.

Tenir un journal

Le journal est un outil très utile dans le cadre d’un travail de développement personnel. Il permet non seulement de garder une trace de ses expériences et de son état d’esprit à ce moment là, mais aussi de mettre ses idées au clair lorsqu’elles paraissent confuses. En effet, exprimer et formaliser ce que l’on a dans la tête aide à en prendre conscience et à réaliser la portée de ses pensées sur sa vie.

Concrètement : Choisissez un carnet pratique que vous pourrez emporter facilement. Si vous craignez de ne pas pouvoir faire respecter votre intimité, cachez-le ou emportez-le avec vous. Notez-y vos différentes expériences (avec ou sans l’usage de pierres), votre état d’esprit avant et après vos séances d’auto-soin, les pierres utilisées,… ne cherchez pas à bien écrire ou faire de jolies phrases. Adoptez le style qui vous convient, il s’agit avant tout d’un outil utilitaire.

S’investir personnellement

Je le répète très régulièrement parce que c’est un point déterminant dans la réussite de tout travail sur soi. Sans investissement personnel, aucune pierre ou aucune technique ne peut vous faire évoluer à votre place. Il existe un large panel d’outils (en lithothérapie ou autre) qui vous permettent de soutenir vos efforts, de favoriser un état d’esprit propice au changement envisagé. Les outils en eux-mêmes ne sont pas la solution, ils sont le moyen d’arriver à cette solution.

Concrètement : Prenez le temps de faire un bilan psycho-émotionnel et énergétique avant de vous lancer dans votre démarche de développement personnel. Faites votre choix de pierres en fonction de cela, en conscience. Utilisez vos pierres de façon assidue, en étant à l’écoute de votre ressenti. Gardez une trace écrite de vos expériences pour pouvoir mesurer votre progression et opérer des réajustements si nécessaire.

Se fier à son ressenti

Le ressenti revêt une grande importance en lithothérapie car c’est grâce à lui que vous pouvez pratiquer en toute autonomie. Il vous permet de choisir vos pierres conjointement avec une analyse, plus intellectuelle, de vos besoins. Il vous permet aussi de savoir quand purifier vos pierres et quand cela est efficace. Il vous permet de confirmer vos choix de pierres, mais aussi de détecter la fin d’une étape pour pouvoir passer à la suivante. Il vous aide à faire preuve de souplesse dans votre pratique et à l’adapter sur le moment. Par exemple, c’est le ressenti qui vous aidera à vous affranchir des modèles rigides (mais néanmoins nécessaires aux débutants) en ce qui concerne la purification. Plutôt que de purifier invariablement vos pierres une fois par semaine comme préconisé dans un livre, votre ressenti vous aidera à savoir si votre pierre en a plus ou moins besoin. Il vous permettra aussi d’adapter la fréquence aux diverses situations rencontrées au quotidien.

Concrètement : Apprendre à ressentir l’énergie demande souvent de la patience mais c’est une étape incontournable pour une pratique efficace de la lithothérapie. Pour en savoir plus sur le ressenti en lithothérapie, vous pouvez consulter l’article sur ce sujet.

J’espère que ces quelques pistes vous aideront à mettre en place une pratique de la lithothérapie saine et efficace. Si vous avez besoin de conseils ou si vous souhaitez faire confectionner un bijou pour accompagner votre démarche de développement personnel, je vous invite à me contacter ou à vous rendre sur l’espace boutique. Vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter pour recevoir chaque mois des conseils en lithothérapie et en développement personnel.

Publié dans Épanouissement, La lithothérapie en pratique | Tagué , , | Laisser un commentaire

Lithothérapie et développement personnel : chacun son chemin

Développement personnel et lithothérapie chacun son chemin accepter et lacher prise

Nous sommes de plus en plus nombreux à emprunter le chemin de la lithothérapie pour nous épanouir davantage, être enfin nous-même, faire des choix plus alignés, guérir de nos blessures et améliorer nos comportements. L’influence des pierres est d’une aide précieuse pour mobiliser nos ressources et nous pousser à certaines prises de conscience salutaires. Et quand on voit les changements impressionnants que nous arrivons à obtenir pour nous-même, nous avons envie de partager cet extraordinaire outil avec notre entourage et c’est normal.

Oui mais voilà… tout le monde n’adhère pas à la vision selon laquelle les pierres auraient une influence sur nous. Et puis même chez ceux qui s’y ouvrent et cherchent à en savoir davantage, parfois ça ne prend finalement pas pour diverses raisons.

Je vois souvent des témoignages de personnes qui vivent mal le fait que leurs proches ne croient pas en l’efficacité de la lithothérapie. Ces personnes se sentent souvent jugées de la pratiquer, de prendre soin de leurs pierres, de méditer et d’adopter un rythme de vie plus conscient. Et si elles le sont effectivement parfois, à d’autres moments, il s’agit surtout d’un besoin de contrôle sur ce que pensent les autres et/ou d’un besoin de validation extérieure. Or, les opinions des gens leurs appartiennent et les faire changer d’avis n’est pas de notre responsabilité tout comme valider ou pas nos choix n’est pas de la leur. Nous pouvons les inspirer en incarnant notre vision, en étant nous-même et en parcourant notre chemin de façon alignée. Mais ce n’est pas notre rôle de leur faire changer de vision, de les faire changer, de les sauver en quelque sorte. Incarner les valeurs générales que le développement personnel nous apprend, ce n’est pas non plus désigner ceux qui n’y croient pas comme moins avancés spirituellement, comme « pas encore prêt » ou comme « fermés ». Gare à l’égo spirituel qui nous pousserait à nous prendre pour des guides, quand nous sommes finalement tous des cheminants.

Le monde du développement personnel nous offre une myriade d’outils, de techniques, d’astuces, de visions et d’approches toutes aussi enrichissantes les unes que les autres. Et comme nous avons tous une personnalité, des vécus, des attentes, des cultures différentes, il est normal que nous ne nous retrouvions pas forcément dans tous les outils proposés. Et il est normal que ce qui nous parle à nous, ne parle pas forcément à d’autres. Nous avons même le droit de ne pas vouloir travailler sur nous, de ne pas vouloir changer quoi que ce soit. À partir du moment où nous n’en faisons pas supporter les conséquences aux autres, ça ne concerne personne d’autre que nous.

Le changement prend toujours naissance au fond de soi-même si cela est nécessaire, bénéfique et au bon moment pour soi. Aucune pression extérieure ne peut conduire à un changement profond et authentique. Au contraire, il s’agit de la meilleure façon de blesser durablement et profondément car forcer un changement chez autrui prend souvent le chemin de la violence. Et ce sont ces petites violences répétées qui entravent le bien-être et perturbent le processus d’évolution spirituelle. Au final, la meilleure façon d’aider c’est peut-être de laisser tranquille, de laisser faire.

Quant à ceux qui ne s’intéressent ni au développement personnel, ni à la lithothérapie, et pour qui tout ceci est sans intérêt voire futile. Ils ont tout à fait le droit de choisir cette façon de voir le monde et il n’y a pas besoin de les convaincre qu’ils se trompent. Il n’y a sans doute qu’à accepter que quelque soit la voie que nous empruntons, il y a des enseignements à acquérir et du positif pour s’enrichir.

Donc la prochaine fois que votre mari vous regardera avec un sourcil levé tandis que vous purifiez vos pierres… concentrez-vous sur votre purification. Ou la prochaine fois qu’un adepte de la minéralogie pure se moquera de la lithothérapie, laissez-le dire sans chercher à le convaincre. Et concentrez-vous sur ce qu’il pourrait vous apprendre à propos des pierres qui vous permettrait d’enrichir votre pratique… ou passez à autre chose.

Accepter les opinions des autres et lacher prise en lithothérapie
Publié dans Épanouissement, Partage / Réflexion | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Septaria

IMG_3377

Minéralogie

Le septaria est une concrétion sédimentaire qui peut être composée de calcaire, d’argile, de calcite (parties jaunes). Parfois d’autres minéraux s’invitent tels que le quartz ou la pyrite. Il tire son nom du latin « septarius », qui signifie « cloisonné » et fait référence aux différentes parties très nettement séparées qui composent le septaria.

Lithothérapie

Le septaria est un précieux allié pour effacer les mémoires d’anciens traumatismes et construire un nouveau mode de fonctionnement plus adapté. Dans un travail de développement personnel, il permettra de travailler sur les mécanismes psychologiques indésirables et limitants ainsi que sur les réactions qui en découlent. Il aide à prendre conscience de ce qui, dans notre histoire, est à la source de nos réactions instinctives et schémas de pensées toxiques. Il aide ainsi à prendre du recul et adopter un état d’esprit et une attitude plus adaptés à nos besoins actuels. Avec le septaria on ne subit plus ses propres comportements, on les comprend et on corrige ceux qui n’ont plus lieu d’exister.

Par ailleurs, c’est une très bonne pierre pour agir selon son ressenti et assumer ses choix. Elle favorise le discernement, la concentration et permet une meilleure mobilisation de la mémoire. Elle aide à faire remonter à la conscience les souvenirs refoulés.

On l’utilise aussi pour favoriser la capacité à trouver sa place dans un groupe et s’autoriser à s’exprimer de façon authentique sans crainte du rejet.

Enfin, le septaria permet de stimuler le sentiment de sécurité et de renforcer la stabilité émotionnelle lors des situations difficiles tout en restant ouvert aux autres. C’est une roche qui pourra être utilisée pour travailler en douceur l’ancrage.

La composition du septaria pouvant varier, selon les proportions de minéraux présents, il est possible que certaines caractéristiques de son influence énergétique varient également. 

Purification : eau, encens/fumigation, sel indirect, fleur de vie, coquille st Jacques, …

Rechargement : soleil du crépuscule de préférence, sinon à l’aube. En raison de la présence de calcite, on évitera l’exposition au soleil fort et/ou direct. Autres méthodes : fleur de vie, coquille st Jacques. 

Publié dans Les pierres | Tagué , , , | 2 commentaires