L’ancrage grâce aux pierres

roots-2912879_960_720

Entrer dans le monde de la lithothérapie, c’est également entrer dans le monde de l’énergie subtile, plus souvent appelé « énergétique » et qui regroupe de nombreuses autres disciplines.

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous documenter au sujet des disciplines énergétiques, vous savez qu’elles reposent sur la théorie selon laquelle toute chose émane une sorte de vibration subtile qui peut avoir une influence sur l’environnement et les êtres qui y sont présents. A partir de là chacun se spécialise dans un domaine.

Il y a cependant certains concepts qui sont communs à plusieurs disciplines car ils sont considérés comme des bases du travail d’accompagnement énergétique. Parmi ces concepts, il y a l’ancrage.

 

Qu’est-ce que l’ancrage ?

Il s’agit d’un concept plutôt vague, très souvent employé mais rarement expliqué.

Lorsqu’on parle d’ancrage, on parle d’être pleinement présent à soi, à son environnement, à sa vie dans toutes ses dimensions. Si l’ancrage est aussi important c’est parce qu’il fait écho aux instincts de vie bruts que nous portons tous en nous et qui constituent une énergie puissante pour concrétiser toutes nos aspirations et aller de l’avant. L’ancrage permet de prendre conscience de ce qu’il se passe dans notre corps en terme de sensations mais aussi d’émotions et d’évolution des besoins. Il permet également d’être attentif aux autres et à son environnement, et de vivre dans l’instant présent. Qui dit ancrage dit aussi confiance en l’avenir et sentiment de sécurité durable. Etre ancré est donc indispensable pour mieux se connaître et travailler sur soi.

Sans ancrage, nous vivons notre vie dans notre tête, nous avons des idées mais jamais d’actions concrètes, nous sommes déconnectés de nos besoins fondamentaux au profit d’une tête qui sait, coupé de nos sensations corporelles car le mental qui tourne à 1000 à l’heure occupe tout l’espace. L’absence d’ancrage peut également avoir pour effet de négliger son environnement car trop préoccupé par des choses plus mentales nous portons des sortes d’oeillères. Il arrive fréquemment qu’un manque d’ancrage se manifeste par la peur du lendemain, par un sentiment d’insécurité persistant.

Voici quelques exemples de situations qui témoignent d’un manque d’ancrage. Je précise qu’ils ne sont ni cumulatifs, ni exhaustifs.

  • Vos proches vous reprochent souvent d’être dans la lune et de ne pas être attentif lors d’une conversation.
  • Vous persistez à consommer des aliments qui vous causent des troubles digestifs
  • Vous vous montez la tête très facilement et pouvez ressasser un petit problème pendant des heures
  • Vous manquez fréquemment de sommeil car vous avez toujours besoin de faire quelque chose jusque tard le soir
  • Vous avez souvent tendance à compenser les coups de blues par des achats, de la nourriture ou toute autre forme de compensation extérieure.
  • Vous peinez à avoir une vie stable, éprouvez des difficultés à vous engager et changez souvent d’avis.

Voici maintenant quelques situation qui témoignent d’un ancrage suffisant. Je précise qu’ils ne sont ni cumulatifs, ni exhaustifs.

  • Vous êtes capable de donner de votre attention et de votre temps aux autres
  • Vous savez dire non lorsque la demande va au delà de vos limites
  • Vous sentez vos émotions arriver et les comprenez
  • Vous êtes attentif(ve) à préserver votre santé et veillez à avoir une bonne hygiène de vie (sans obsession toutefois)
  • Vous vous sentez à votre place dans votre vie

Il est important de noter qu’un manque d’ancrage peut également être temporaire et faire suite à des situations déstabilisantes. Ceci est une réaction normale et il est tout à fait possible de s’accompagner des pierres pour y faire face.

L’ancrage est souvent fragilisé par les changements de situation (déménagement, séparation, nouvel emploi, arrivée du premier enfant, etc.). Lors de ces changements fondateurs, il peut être pertinent de le travailler de façon préventive. Cela peut être par exemple en portant une pierre adaptée jusqu’à ce que les nouvelles marques soient trouvées.

 

Comment travailler l’ancrage avec les pierres?

Il est certain que les pierres peuvent apporter un grand soutien lorsque l’on souhaite améliorer son ancrage. Leur influence favorise notre tendance à être plus attentif à nous, à notre environnement et aux personnes qui nous entourent.

Cependant, porter une pierre sans ne rien remettre en question de son mode de fonctionnement n’aura que peu d’effets. Comme souvent en lithothérapie, les résultats les plus marqués font suite à une implication sincère de la personne dans son projet.

Il y a alors plusieurs approches qui peuvent porter leurs fruits.

 

Le port pour renforcer les effets d’autres activités : 

Porter une pierre d’ancrage tout en travaillant activement à se reconnecter est tout à fait pertinent. Par exemple en favorisant les activités liées à la nature (jardinage, randonnées, promenade en forêt, etc), en pratiquant une activité physique régulièrement, en méditant souvent, en s’intéressant à ce qu’il se passe en soi, en favorisant une alimentation de qualité, en prenant le temps de dormir, etc.

 

L’auto-soin : 

Pour ce travail, le chakra de prédilection est le racine. Théoriquement il se trouve au niveau du périnée mais est réceptif dans toutes les jambes jusqu’à la pointe des pieds.

Les minéraux les plus indiqués pour ce travail sont de couleur brune, rouge ou noire. Chacune de ces couleurs ayants ses spécificités et les différentes pierres leurs caractéristiques propres, on prendra soin de se renseigner pour faire son choix selon ses besoins. (cf liste plus bas)

Vous pouvez poser la ou les pierres soit sous vos fesses, soit sous vos pieds, soit sur vos jambes pour ensuite vous détendre et vous connecter à votre ressenti corporel. Il se peut que vous ressentiez l’énergie de la pierre ou pas. Cela n’a pas d’importance dans l’efficacité de l’auto-soin. C’est sur le moyen ou long terme que vous pourrez constater des effets bénéfiques concrètement sur votre quotidien. Cet auto-soin peut être pratiqué autant de fois que vous le souhaitez.

 

La visualisation renforcée :

Il est également possible de faire une visualisation accompagné par les pierres. La visualisation est le stade supérieur à l’imagination. Lors d’une visualisation on ressent ce que l’on voit. Cela nécessite de la concentration mais c’est une technique porteuse. La pierre sera là pour renforcer les bénéfices de la visualisation en vous y rendant plus réceptif.

Pour l’ancrage, vous pouvez visualiser des racines sortant de vos jambes et de votre bassin, pousser en direction du sol puis s’enfoncer dans celui-ci. Vous sentez vos racines prendre de la vigueur, et pénétrer solidement et profondément le sol pour vous apporter confiance et stabilité.

 

Quelles pierres pour ce travail?

Pour vous accompagner dans ce travail, voici une liste de pierres classées par couleur. Le but de cette liste est de donner des pistes, elle n’est évidemment pas exhaustive car le choix des pierres pour ce travail dépend avant tout de la personne concernée.

Les brunes : Pour accompagner le changement et retrouver des repères

Quartz fumé (voir l’article)
Bois fossile (voir l’article)
Bronzite
Aragonite
Vanadinite

Les noires : Pour la stabilité et la protection

Tourmaline noire (voir l’article)
Obsidienne (voir l’article)
Onyx
Jais
Shungite

Les rouges : pour la force d’action et la concrétisation des idées

Jaspe rouge
Grenat almandin
Oeil de taureau
Rubis
Obsidienne acajou

 

 

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur l’ancrage, son importance et son impact sur nos vies, mais cet article n’a pas vocation à couvrir l’intégralité du sujet. J’espère cependant avoir pu donner quelques informations utiles et éclaircir ce concept qui, malgré son apparente complexité, se résume surtout à se sentir bien à sa place, ici et maintenant.

Idée de lecture pour aller plus loin : Alignement, Centrage, Ancrage, Enracinement de Mary Laure TEYSSEDRE

Cet article, publié dans La lithothérapie en pratique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’ancrage grâce aux pierres

  1. Humbert dit :

    Super intéressant et je fais de la lithothérapie et ces informations sur l.encrage m’intéresse beaucoup merci

    J’aime

  2. Malajaspero dit :

    Merci pour ce superbe article, exactement ce dont j’avais besoin !
    L’univers m’a amené au bon endroit 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s